33 Au delà des mots

ON NE PEUT ENDIGUER LE COURANT DES COMMUNICATIONS AVEC DIEU, ET CETTE COMMUNION NE PRENDRA JAMAIS FIN.

Saint-Esprit, quelles sont Tes directives aujourd’hui?

Nous nous entretiendrons sur la Parole. Tous les matins, La Parole t’est donnée et ceci fait partie de ta routine quotidienne. Tu Me fais suffisamment confiance à présent et tu acceptes que La Parole prend Sa Source en Moi et que ceci est la Vérité.

Tu peux constater la résonance de cette vérité lorsque tu lis le Cours, et tu te surprends encore d’y voir tant de similarités entre la façon dont Je communique avec toi et la façon dont le Cours est rédigé. La Voix est la même, seul le contexte diffère.

Le Cours s’adresse à une seule personne, – toi, le lecteur.

Il a été écrit pour toi, personnifié dans le caractère de mt (Marjorie Tyler). Il était prévu que tu le lirais et qu’il te toucherait profondément. C’était le livre parfait pour toi et maintenant, tu te projettes au-delà de ses leçons dans l’exercice de rédiger pour Moi.

Cela peut paraître, à première vue, inimaginable et toutefois, l’esprit de l’ego de mt est suffisamment dissout pour que tu embrasses notre tâche et acceptes ton rôle de scribe – Mon partenaire.

Cette tâche, que nous accomplissons ensemble, est ce que tu t’es engagée à accomplir dans cette vie. Tu apprends à apprécier La Parole et tu développes ton amour pour Moi. Tu n’es pas encore tout à fait consciente de l’amour que tu possèdes à l’intérieur de toi car l’esprit de l’ego de mt ne te permets pas cette prise de conscience. Cela sonnerait le glas de son existence, mettant fin à cette vie, car le rêve ne peut contenir toute la plénitude de l’Amour de Dieu.

Saint-Esprit, je suis confuse. Je croyais que le but était de connaître l’amour.

Connaître l’amour, c’est s’éveiller du rêve. Tu es toujours dans le rêve alors que tu écris; comme l’était Helen lorsqu’elle a transcrit le Cours.

Le Cours est un cheminement menant à l’aptitude d’entendre Ma Voix et s’éveiller du rêve.

Maintenant que tu entends Ma Voix, tu te diriges au delà.

Au commencement était le Verbe, le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu. (Jean 1:1)

Voilà tout ce qui est. La Parole, la Pensée de Dieu. Toi et Moi ne sommes que cela.

DIEU EST.

Tu fais l’expérience de toi-même dans ce monde et devant ce clavier. Cette expérience, DIEU EST, n’est pas encore à ta portée mais tu te diriges vers elle. Tu reçois et accueilles Ma Parole chaque matin et elle embrasse ta conscience. Certaines pensées, provenant de l’ego, réussissent à se faire un chemin, toutefois, tu ne te concentres que sur Moi. Avec le temps, grandira l’attention que tu Me portes et tu feras ton entrée dans un état d’éveil qui éventuellement t’enveloppera entièrement. Tu t’interroges à savoir comment ses mots s’écoulent de Moi et si cela rencontrera une fin.

Ceci est la Voix au service de Dieu Qui est tout.

On ne peut endiguer le courant des communications avec Dieu et cette communion ne prendra jamais fin.

Dans le monde de la forme, tu crois que tout a une fin; que la mort s’accaparera de tout et que la <vie> de ce monde s’éteindra totalement. Cela aura lieu lorsque tu seras éveillée et non pas à ta mort. La vie de ce monde n’aura alors aucune signification et tu poursuivras ton chemin, après ta mort, faisant ton entrée dans l’Unicité éternelle où il n’y a ni commencement ni fin.

Pour toujours et à jamais, Dieu est en communion avec son Fils.

C’est un dialogue qui ne connaît pas de fin, mais qui n’est pas fait de mots tels que tu puisses les concevoir actuellement. C’est l’expression de l’Amour que le Cours définit étant le <Chant>.

La Prière

La prière est le plus grand don que Dieu ait fait à Son Fils en sa création.

Elle était alors ce qu’elle doit devenir; la seule voix que partagent Créateur et création, le chant que chante le Fils au Père, Qui rends grâce au Fils de lui rendre grâce.

Sans fin est l’harmonie et sans fin, aussi, l’accord joyeux de l’Amour qu’ils s’offrent à jamais l’Un et l’Autre.

Et en cela s’étend la création. Dieu rend grâce à Son extension en Son Fils.

Son Fils rend grâce pour sa création dans le chant de sa création au Nom de son Père.

L’Amour qu’ils partagent est ce que sera toute prière pour toujours et à jamais lorsque le temps ne sera plus.

Car ainsi elle était avant que le temps ne semblât être.

Il n’y a rien d’autre à communiquer que l’amour. L’amour est le paroxysme de la joie qu’exprime l’union.

Tu l’as entendu décrit tel un orgasme infini et au delà de toute forme et de toute pensée. N’essaie pas de comprendre ce que Je dis en utilisant ton ego. Cela t’es incompréhensible maintenant puisque tout ce que tu connais se résume à des mots mis ensemble pour formuler des idées et des pensées qui ne peuvent qu’exprimer la condition humaine sur terre, et qui se trouve, n’être que le fruit de ton imagination.

Avant qu’il n’y eut les mots – , il n’y avait que l’Unicité – Dieu et Fils étaient unifiés, pareil au même. L’idée de séparation émergea à la création du Fils, et s’ensuivit les mots maintenant manifestés. Chaque mot représente une pensée, un concept ou encore un symbole de quelque chose qui est séparé de la grande Unicité.

Chaque matin, nous utilisons des mots, afin de ré-ouvrir la porte qui, une fois franchie, te conduira vers l’union avec Dieu, telle qu’elle était avant que le premier mot ne soit prononcé.

Toi, le lecteur qui lit ces lignes, tu es toi aussi touché dans ta conscience. Les mots transgressent la frontière formée par l’esprit-ego pour laisser au fond de toi ce ressenti authentique de Mon Essence d’Amour.

Mon Amour est toujours présent, toutefois, dissimulé par l’incessant verbiage de l’esprit de l’ego. Alors que tu prends de plus en plus conscience de cet Amour, il prendra préséance dans ta vie jusqu’à devenir la seule chose que tu chériras.

Nous devenons une Parole, une Voix et une expérience d’amour qui n’est, en fin de compte, que de l’amour.

Cette expérience d’union transforme ton regard sur tout ce que tu voyais séparé; maintenant unifié avec toi en conscience. Ton frère devient Mon Essence, Ton Soi-Christ. Tu te réjouiras que tes yeux maintenant ouverts t’apportent un regard dénué de voiles.

Toutes tes expériences prendront leur source en Moi. Alors, que rien nous sépare, le ciel et la terre ne font plus qu’un. Voilà ce qu’est l’éveil du rêve, et l’entrée dans le monde réel.

À chaque jour, tu te rapproches de Moi et tu accueilles et acceptes ce qui t’es dicté.

Tu en ressens l’essence et la vérité.

Pour toi, ces mots ont un sens et tu constates leur impact par le changement de la relation que tu entretiens avec ton monde. Tu ressens beaucoup moins d’inquiétudes et davantage de paix et tu fais de plus en plus de rencontres qui te rappellent Ma Présence en chacun de tes gestes et en chaque nouvelle expérience.

Tu vois clairement que rien n’arrive dans ta vie par l’effet du hasard, et tu consens à voir Mon Plan se concrétiser en me demandant plus fréquemment conseil avant d’agir. Cela te surprend de moins en moins de voir se dérouler sans encombre et parfaitement les événements de ta vie et cela, en une tournure que jamais l’ego aurait pu prévoir ni planifier.

Chaque pas aussi petit soit-il, te rapproche de Mon Amour pour toi.

Tu ne te languis plus de Moi et tu n’as plus à écrire des messages dans le sable, effacés aussitôt par les vagues, pour faire appel à Moi. Je suis là désormais. Nous sommes ensemble et tu poursuis ton apprentissage que nous sommes un. Et cela devient de plus en plus apparent.

Le Verbe s’est fait chair et la chair retourne désormais au Verbe.

Dès qu’il en sera ainsi, le Verbe se dissoudra dans l’Unicité de Dieu.

(Après une course au marché, je reprends la rédaction.)

Ne tente pas d’intégrer tout cela en une seule fois. Je viens à toi, petit à petit, lorsqu’il n’y a personne. Maintenant que tes amis et ta famille ne te téléphonent plus autant, tu as plus d’espace pour te consacrer à Moi. Tu ressens l’amour et la beauté que je déverse en toi et c’est ce que tu as perçu à la vue des magnifiques laitues au marché.

Tu prends conscience de l’importance croissante que Je tiens dans ta vie, ce qui t’amène à regarder le monde tel un rêve; que tu observes en Ma compagnie et rien d’autre n’a d’importance.

Je sais tout ce qui importe pour toi en conscience et l’apparition de larmes qui te montent aux yeux te confirme que c’est la vérité.

Merci de m’avoir permis de goûter à ce que Tu m’as décrit ce matin. Cela le rend encore plus réel pour moi et j’y vois Ton Amour et Ton Soutien dans cette vie. Les amis et la famille ne peuvent te remplacer car Tu es toujours présent. Je n’ai plus besoin de me languir dans l’attente de ton appel.

Tu es ici maintenant.

3 réflexions sur “33 Au delà des mots

    1. Bonjour Robert et merci pour ton commentaire. Cette phrase fait référence à la Bible. Évangile de Jean. 1:14. Il en est question aussi dans le message 9 de ce blog.

Laisser un commentaire