42 La fin de la peur

LA PEUR SE TIENT AU CŒUR DU RÊVE QUI LUI, CONSISTE À INCARNER UN CORPS DANS CE MONDE. ELLE SERA LA DERNIÈRE ÉMOTION À TE QUITTER.

(Je m’éveille d’un sommeil profond durant lequel je n’ai fait qu’un seul rêve. Je sens mon sternum oppressé par la peur. J’avais réglé mon réveil à 4:44 afin de reconduire un ami à l’aéroport.)

Rêve: Je suis sur la plage, à l’extrême gauche de celle-ci. Je monte une série de marches en béton sans y voir aucune destination. En regardant derrière mon épaule, j’aperçois, sur la grève, mon ex-mari Tom.

Tout à coup, je vois une immense vague d’une quinzaine de mètres s’approcher de la grève et je sais que Tom périra. Je me situe à un niveau suffisamment élevé pour éviter la vague et je me sens en sécurité, ne ressentant aucune peur. Je vois le sommet de cette vague s’immobiliser directement au dessus de ma tête. Je me dis que je devrais baisser la tête et que tout ira bien. L’eau ne me touche aucunement alors que je monte les marches à quatre pattes et la tête baissée.

(Ensuite, je me réveille. Je ne ressentais aucune peur dans ce rêve, je ne ressentais aucune émotion concernant Tom et je ne pensais à aucune finalité à propos de moi-même. C’est pourquoi je suis très surprise de constater à quel point je ressens de la peur en ce moment.)

Ceci est la dernière vague avant l’éveil. La vague symbolise la fin du rêve: la dernière vision sur ta vie ici – la dernière constatation – sachant que l’autre disparaîtra. Aucune crainte ou désir que cela se déroule autrement, il n’y a que des images accompagnées d’un sentiment de détachement Voilà démontrée, l’expérience impersonnelle vécue à la fin du rêve de séparation.

Saint-Esprit, je n’ai pas fait appel à Toi alors que je montais les marches.

Ça va, tu t’es souvenu de Moi à ton réveil. Cela a fait resurgir la vision de Giordano Bruno dans laquelle un jeune garçon rampait jusqu’à s’extirper du dôme du rêve de la vie pour rejoindre des horizons lointains.

Est-ce que cet éveil se produira?

Oui. En esprit, cela s’est déjà produit et maintenant tu l’as vu manifesté dans le monde de la forme. Tu as cru que cette vague t’atteindrait mais tu en as été préservée.

Je suis toujours avec toi, même dans tes rêves de nuit.

Je ressens toujours de la peur au niveau du sternum.

La peur est au cœur du rêve qui consiste à être incarné dans un corps et la peur sera la dernière émotion à te quitter.

Tu as fait appel à Moi.

Faire appel à Moi est ce qui doit être fait.

Cela signifie ton intention de regarder se jouer le rêve de l’ego en Ma compagnie en sachant qu’il n’y a rien à craindre car ce n’est qu’un rêve sans cause ni effet. Tu as traversé la vague imaginaire de la mort et tu es en sécurité avec Moi.

Je Te donne cette peur Saint-Esprit. Dissipe cette peur maintenant, sachant qu’elle n’est pas réelle et que je n’en veux pas. Est-ce que l’ego craint sa disparition?

Tu es témoin de son dernier appel au secours. Tu avais confiance, sachant que tu serais épargnée par la vague et qu’elle tuerait l’autre (Tom) et tu n’as ressenti aucun sentiment de perte à la vue de sa disparition: la disparition de l’univers. La peur est toujours là mais elle est sans fondement bien que tu en ressentes les soubresauts au niveau de ton sternum, l’endroit où tu ressens également Ma Présence. Cela pourrait être interprété comme la peur de l’amour.

Toutes choses sont créées d’énergie, elles peuvent être ressenties étant union ou dualité. Je suis Tout; vie et mort, lumière et obscurité, bon et mauvais, soleil et lune, Ciel et terre. À la suite de ton consentement à Me voir en tout, tu peux accueillir ces dualités sans peur ni jugement.

Tu as observé les fortes vagues sur la plage hier soir et tu as reconnu que nous étions Un. La séparation n’est plus.

Cela m’apparaît trop simple, trop facile.

Oui, ça l’est.

Maintenant, la sensation de peur se métamorphose en sensation de plénitude au niveau du sternum, l’endroit que j’associe à l’amour lorsque nous échangeons. J’entends bien ce que Tu dis et je désire que ce soit la vérité – la fin de la séparation et la fin de la peur.

Il en sera ainsi. Nous sommes à la fin de ce monde. L’ego dort profondément. Tu t’es éveillée à Moi et au rôle prépondérant que Je tiens dans ta vie. Ça ne sera plus très long avant que tu ne t’unisses à Moi à l’extérieur du rêve. Le moment est tout près. Maintenant, va reconduire ton ami à l’aéroport.

Saint-Esprit, mon esprit s’est assoupi en plein milieu de Ta phrase. Que dis-Tu de cela?

C’est un tour que te joue l’ego qui tente de te détourner de Moi. Cela arrive aussi pendant ton rêve de jour. Ne t’en fais pas. Tu continueras à basculer d’un état à l’autre mais cela demeure sans conséquences.

(Je m’assoupi un moment avant la sonnerie d’alarme.)

Merci, je vais accueillir pleinement tout ce que Tu m’offres et le vivre.

Une réflexion sur “42 La fin de la peur

Laisser un commentaire