3 La projection est à la source de la perception

Lorsque toutes les projections sont reconnues et réappropriées, il n’y a plus que Dieu.

Il est important de comprendre que l’idée de reconnaître l’existence du principe de projection est inéluctable dans le cheminement qui te ramène vers Moi. La projection est le modus operandi du rêve, sa force motrice qui garde bien vivant le rêve de la séparation. Tu comprends bien ce principe, tu l’as étudié pendant plusieurs années et son sujet a fait l’objet de tes études en psychologie freudienne.

Au commencement du temps, Le Fils de Dieu eut l’idée de faire l’expérience d‘être par lui-même. Au même instant, surgit de son esprit, l’idée de vivre cette expérience hors de l’Unité de Dieu, en projetant l’image d’un monde qui deviendrait alors pour lui, la réalité. Grâce au pouvoir de l’Esprit de Dieu, dont il était imparti, son esprit, dorénavant séparé, fut créé. Conscient désormais de vivre sa propre existence, il désira qu’elle fût reconnue; ce qui implique la nécessité suivante; que l’image de sa création lui soit reflétée par un autre que lui-même. Cet autre, image de lui-même, fut créé et c’est sur cette image qu’il projeta toutes ses pensées de peur, de doute et de haine de lui-même, ce qu’il ressenti à l’idée d’avoir fait le choix de se séparer de Dieu.

En vérité, le Fils n’a jamais quitté son Père et cela, jamais il ne le pourrait.

Mais il crut aux manigances de l’esprit séparé et se convainquit que le monde qu’il avait créé était bel et bien réel. Mais ce n’est qu’un rêve, dorénavant matérialisé dans son esprit et qui ne se dissipera pas avant d’atteindre l’état d’éveil. Ce rêve semble perdurer vie après vie, depuis des éternités mais en réalité, il était déjà terminé à l’instant même qu’il fût imaginé.

La perpétuation de ce rêve n’est possible que dans la mesure où tu as besoin d’un acolyte, d’un autre, pour le faire perdurer et le rendre réel. L’autre devient alors, l’être particulier, celui sur lequel est projetée toute la terreur ressentie à l’idée d’être séparé de Dieu car la haine de soi, aussi inconsciente soit-elle, est si intense et si inimaginable, et bien qu’elle soit issue d’une fausse croyance, elle demeure insupportable pour toi. Le Fils ne souhaite que retrouver l’amour de son Père, tout en rejetant le blâme sur Lui de l’avoir abandonné. Et il projettera cet amour et cette haine sur chacune de ces relations particulières et ce, vie après vie.

Tes efforts, ainsi que les efforts de tous ceux qui désirent s’éveiller du rêve de séparation, se réduisent à comprendre et à te réapproprier toutes les projections que tu as versées sur toutes tes relations particulières. En faisant cela, s’ouvre devant toi le chemin qui te ramène vers Dieu

As-tu saisi que l’autre n’est qu’un substitut à Dieu? Lorsque toutes les projections sont réappropriées, il ne reste plus que Dieu. J’explique ce principe dans Un Cours en Miracles afin d’aider l’humanité entière à s’éveiller du rêve pour ainsi retourner au Foyer éternel. Sans un travail assidu qui consiste à reconnaître chaque individu impliqué dans ta vie comme étant la projection de l’idée originelle de la séparation, il est difficile d’entreprendre le chemin du retour vers Dieu.

Admettre l’origine de l’idée de séparation et ses conséquences, qui consistent en la projection, se situe à la base du travail à entreprendre. Par la reconnaissance de ce principe comme étant la vérité, il est possible de briser l’allégeance au rêve. Dans cet état d’esprit, tu te diriges vers ton Union avec Dieu.

Toi, ainsi que Meera et Jo, vous étiez destinées à faire ce travail ensemble, tel un trio. C’est de cette union, et c’est par votre investissement entier et profond à vous éveiller, qu’est parvenue à chacune d’entre vous, l’expérience d’entendre Ma Voix. Cela ne s’est pas fait sans peine. Une profonde détermination à examiner et décortiquer vos sentiments et vos pensées envers les personnes les plus signifiantes de vos vies s’est avérée nécessaire.

Jo, Margie et Meera

Meera a dû travailler d’arrache-pied pour admettre que la haine qu’elle vouait à son mari était en vérité la haine qu’elle cultivait envers elle-même. Toi, mt, t’es réappropriée toutes tes projections envers ton mari, qu’elles aient pris place dans ta vie avant ou après ta séparation, pour découvrir, à travers celles-ci, le lien qui vous unissait en esprit. Jo s’est concentrée sur l’examen de plusieurs relations particulières pour se libérer du jugement d’autrui et en venir ainsi à la paix d’esprit. Chacune d’entre vous a travaillé avec diligence afin de révéler au grand jour et de vous réapproprier les relations particulières que vous entreteniez avec vos enseignants spirituels; ceux en qui vous aviez déposé votre propre pouvoir. Ce travail vous a permis de vous en libérer. Votre désir de vous retrouver en Dieu a été projeté en chacun de ces enseignants, renforçant ainsi votre sentiment de vulnérabilité, d’impuissance et d’absence de mérite à Le retrouver. Ces sentiments sont à la source de toutes vos initiatives à entretenir une relation particulière avec eux.

Il est important de partager votre cheminement avec le lecteur afin que chacun puisse se faire une idée du processus qui vous amène vers Moi; le Maître d’Oeuvre de vos vies. Se réapproprier chaque projection constitue l’essence du travail. Et après des années passées à vous réapproprier ces projections, vous persévérez à poursuivre ce travail jour après jour.

Laisser un commentaire