Puiser à la source …

À la suite d’une publication FB, une lectrice me demande:
Comment se réveiller ??
En me remémorant un passage d’Unis en Dieu, je lui réponds: La première étape est franchie lorsque cette question est posée. Il s’agit d’abord de le désirer puis, de demander à Celui qui sait. Il te guidera. Amour et bénédictions.
Sa réponse se lit comme suit: demande déjà faite mais non exaucée..j’attends..merci

Mais qu’attendons-nous en fait, sinon la manifestation d’un résultat déjà pensé et planifié par le petit soi? Serait-il possible que notre demande initiale en soit faussée? Serait-il possible que notre demande soit reliée à l’absence de souffrance et à notre désir de sortir du rêve au lieu de l’éveil? L’ego peut crier haut et fort dans l’esprit… Il crie à l’injustice devant tant de souffrances et en faisant cela, il ne fait que nous détourner de la vérité à propos de notre véritable identité.

(Je fais une pause avant de poursuivre ce billet et je demande.) Saint-Esprit, aide-moi à être ton instrument.

Je ne peux poursuivre ce billet sans reconnaître que je ne sais pas, je ne sais rien en fait et en cette affirmation, réside ma liberté. C’est la prémisse qui m’invite à choisir à nouveau, qui m’incite à me tourner vers Lui en libérant mon esprit de toutes pensées et de toutes attentes et d’éventuelles expectatives.

En reconnaissant que je ne sais rien, mon esprit est ouvert et réceptif à la Connaissance donnée par le Saint-Esprit. Et cela est possible en l’absence des petits désirs instigués par le système de pensée de l’ego. Cela est possible en rappelant à ma mémoire l’illusion du soi que j’ai inventé et je laisse tomber le personnage qui, une fois vidée de son contenu illusoire, devient un réceptacle disposé à entendre.

En l’absence d’attachement, le coeur se libère de la peur de perdre et l’esprit cesse de manigancer des stratégies d’attaques destinées à préserver ou à acquérir ce que le petit soi désire. En l’absence d’attachement à un résultat escompté, le ciel s’ouvre devant soi avec une infinité de possibilités qui dépassent l’imagination. En l’absence d’attachement, tombent les chaînes qui nous retiennent prisonniers de la souffrance de désirs inassouvis.

La paix s’installe dans la reconnaissance de notre but qui est aussi le Sien. Il n’y a qu’un Seul But et il est celui de l’éveil. En fixant notre intention sur ce seul but, la vision du chemin se transforme et nous sommes disposés à voir l’Amour tout autour de nous se manifester pour notre éveil. Car la paix écarte l’attaque et invite l’Amour en lieu et place. Et à cet endroit, dans l’Esprit, il n’y a qu’Un et Dieu où tout est donné.

Moi, le Saint-Esprit, Je maîtrise chacun des éléments apparents dans cet espace-temps rêvé.

J’ai les rênes bien en Main.

Laisse-Moi te ramener au Foyer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.