34 Les croyances emmêlées

L’EGO DOIT ÊTRE VU POUR CE QU’IL EST – UNE DISTRACTION DÉSIREUSE DE TE DÉTOURNER DE MA PRÉSENCE.

Hier soir, c’est avec horreur que j’ai découvert des centaines de bandes élastiques et attaches de tous genres dans un tiroir de cuisine. Saint-Esprit, quelle en est Ton interprétation?

C’est la représentation d’un amas de distractions conflictuelles, accumulées depuis des années et même des vies entières et auxquelles tu n’as porté jusqu’ici aucune attention. Cela représente également les parties de toi que tu as rejeté – celles-là même que tu as projeté sur les autres; des jugements auxquels tu n’avais pas été en mesure de faire face jusqu’à maintenant.

En jetant un regard d’horreur sur cet <enchevêtrement> amassé depuis des années, tu as peine à croire à ce que tu vois et encore moins au fait que tu ne l’aies jamais vu auparavant. Tu te demandes si ce n’est pas la manifestation d’un brin de folie et tu crois que quiconque aurait découvert cela, avant ou après ta mort, en serait venu à cette conclusion. Comme si une entité étrangère avait voulu te jouer un tour. Voilà un parfait exemple du fonctionnement du système de pensée de l’ego – des centaines de minuscules attaches et bandes élastiques, toutes usagées et aux couleurs multiples, enchevêtrées dans un fouillis inextricable.

Tu peux à peine les démêler afin d’en ressortir un pour l’utiliser, et tu les as tous conservé, au cas où tu en aurais besoin. Les bandes élastiques et les attaches se sont accumulées sans que tu n’y portes attention jusqu’au point où ils ont totalement envahi le tiroir. Tu ne les as jamais remarqué auparavant car l’ego sait comment cacher sa laideur de manière à ce que tu ne la vois pas. Hier soir, tu as même éprouvé une certaine forme de honte alors que tu t’évertuais à choisir lesquels tu désirais conserver.

Voilà comment le système de pensée de l’ego tire les ficelles de tout être humain – les attachements à de petites choses s’infiltrent jusqu’à ce qu’elles se soient intégrées incognito dans l’esprit. Une fois installé, cet enchevêtrement ne cesse de croître jusqu’à devenir indissociable du paysage intérieur et extérieur que représente la vie d’un individu. Si bien intriqué, qu’il passe totalement inaperçu. Tant et si bien familier, que les détails en sont ignorés.

Voilà à quoi ressemble le travail que tu as entrepris en compagnie de Jo et Meera; examiner chaque élément dont est composé l’ego. Bien que surprises, à plusieurs occasions par sa profondeur jusqu’alors insoupçonnée et son horreur maintenant dévoilés, vous vous êtes émerveillées devant votre ténacité à disséquer, comprendre puis jeter chacune de ses manifestations.

L’EGO DOIT ÊTRE VU POUR CE QU’IL EST – UNE DISTRACTION DÉSIREUSE DE TE DÉTOURNER DE LA RECONNAISSANCE DE MA PRÉSENCE.

Chaque pièce dont il est composé doit être reconnue et, avec Mon aide, identifiée puis rejetée. C’est ce que tu as fait alors que tu as fait appel à Moi, Me permettant de regarder avec toi l’atrocité que tu avais créé. Maintenant, tu en connais la symbolique.

En dévoilant chaque couche, une à la fois, enfouie dans cet imbroglio, tu as été en mesure d’entrevoir Ma Lumière. Meera a eu une image similaire – l’intérieur d’une balle de golf, faite de bandes élastiques enchevêtrées et tissées si serrées que tu ne peux avoir une idée de ce qui se cache en son centre. Au fur et à mesure que cette balle est défaite, Moi, en son centre, T’es dévoilé. Cette balle représente, pour vous trois, vos relations particulières chargées de culpabilité, de colère, de trahison, de déception et, oui, de haine.

Vous avez dû apprendre que chaque émotion déclenchée dans votre quotidien par un frère, que chacune de ces émotions est un reflet de vos propres pensées, une projection de votre propre angoisse créée par votre croyance en la séparation de Dieu.

Il a été plus facile de dissimuler ces horribles pensées et ce, pour un temps infini, en les annihilant ainsi devant tes yeux et en maintenant le déni de leurs existences. Celles-ci se sont accumulées dans ton inconscient et ce, au fil de nombreuses vies. Chacune d’entre elles apportant son dû d’insatisfaction jusqu’à ce qu’au final, tu te sentes totalement déconnecté de ton frère et de Dieu.

Ceci devait être vu, ou alors, au niveau de ton subconscient, là où tu nies ta séparation de Dieu, tu croirais encore que tu as une vie acceptable. Cela prend du courage et de la détermination pour entreprendre et reconnaître la valeur de ce travail qui consiste à dévoiler cet enchevêtrement. Prends une pause, nous poursuivrons plus tard.

(Après le petit-déjeuner.)

Saint-Esprit, je suis à Ton écoute.

Nous poursuivrons notre entretien à propos des imbroglios. C’est le terme qui est fréquemment utilisé lorsque l’on parle des relations personnelles. Elles deviennent un enchevêtrement de sentiments d’amour et de haine jusqu’au point où la relation perd son essence.

Je suis toujours l’Essence, qui est l’Amour de Dieu. Et celui-ci est au cœur de tout.

L’ego s’affaire à déformer toute expérience humaine en y immisçant l’idée de séparation.

Il la submerge totalement de pensées de culpabilité et de laideur, distordant son authenticité qui est son lien avec Moi. Ensevelie sous de multiples couches, déposées, les unes après les autres depuis des centaines d’années, la beauté que contient une relation personnelle ne peut être distinguée.

Ce scénario est sans cesse remis en scène, encore et toujours, au centre de la vie humaine vécue dans le rêve sur cette terre. Tant de rôles ont été joués, après des milliers et des millions de vies, que la confusion et la complexité rendent quasi impossible le fait d’entrevoir la lumière qui luit en son centre.

Notre livre décrit un des milliards de chemins qui mènent vers Moi.

Chaque individu trouvera son propre chemin, et chacun en viendra au point de reconnaître qu’il n’y a pas d’individus, aucun autre et qu’il n’y a pas de Terre.

Éventuellement, il s’éveillera du rêve de séparation et saisira enfin que ce n’était que le résultat d’une perception faussée, manigancée par l’ego lorsque la pensée momentanée de quitter le Foyer a surgi. Le temps prendra fin et viendra alors l’expérience du retour au Foyer – l’union avec Celui dont il n’a jamais été séparé.

Vous trois avez été en mesure de vider les placards et les tiroirs dans lesquels s’étaient accumulés ces désordres et vous avez fait le point sur chacune de vos relations particulières. Il vous est apparu, éventuellement, que chacune de ces relations représentait la projection d’un conflit intérieur reposant toutes sur le même fondement qui est la culpabilité issue de votre croyance en votre séparation de Dieu.

Maintenant que vous savez que Ma Voix vous est accessible à tout moment, vous admettez que la séparation n’aurait jamais pu subvenir. Vous acceptez en Ma Présence, votre Soi. Le travail entrepris lors de votre quête spirituelle a porté fruit.

Alhumdulillah

Que Dieu soit loué.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.