73 Dévoiler l’essentiel

Regarde au-delà de chaque forme et ne dépose ton regard que sur l’intention d’amour qui repose en lui.

Saint-Esprit, quelles sont Tes directives aujourd’hui ?

Nous nous entretiendrons sur ce qui apparaît être l’essentiel.  À la demande de Jo, tu as émis ton appréciation sur son premier arrangement floral de style Ikebana.  Dans le monde de la forme, tu as évalué la qualité de son travail comme l’aurait fait un professeur envers son étudiant.  Les tiges dénudées ou les branches devaient être plus ornées afin de faire ressortir la beauté de l’ensemble.  Ton rôle, en tant que professeur d’arrangement floral de style Ikebana est de révéler les secrets d’un arrangement réussi qui ne consiste pas uniquement à placer les branches principales qui sont au cœur de la composition mais aussi la manière de les embellir.  Cela est à l’opposé de ce que nous recherchons à faire lors de notre processus d’éveil dans lequel nous nous efforçons d’éliminer tout ce qui recouvre notre Essence.  Et ce qui est essentiel, c’est l’Amour. 

L’arrangement floral exécuté par Jo a été fait avec amour… l’amour qu’elle te porte, toi; sa sœur qui accueille cet arrangement avec Moi.  Il consistait en une offrande d’amour adressée à tous.  Dans le monde réel, c’est tout ce qui importe.  Il n’y a pas de conséquences dans la forme.

La croyance, en tout ce qui existe émane de l’énergie dégagée par l’amour, n’a aucune signification intrinsèque. Seul l’amour importe et celui-ci n’est pas composé de matière.  Nous nous appliquerons ici à synthétiser la notion de simplicité à son essence qui consiste à regarder toute chose n’étant que de l’Amour.  La perception que tu as cultivé dans le monde de la forme s’appuie sur le jugement de la beauté selon l’éducation culturelle que tu as reçu.  Depuis plusieurs années maintenant, tu t’exerces à étudier l’art de l’arrangement floral japonais et tu examines ces compositions à l’aide d’une perception aiguisée.  L’œil humain a appris à aimer ce qu’il considère une représentation de la beauté et à haïr ce qu’il juge hideux.  L’ego est celui qui dicte les règles dans ce monde et il ne choisit que ce qui sème la discorde.  Dans le monde de la forme, la perfection n’existe pas.  Et toutes choses portent la marque de l’imperfection. 

Le corps, dans sa forme, est issu du système de pensée de l’ego et il sert à camoufler l’erreur commise par le Fils lorsque son esprit s’est séparé de Dieu.  Cette pensée fut immédiatement corrigée toutefois, sa conséquence ne put être effacée et le corps ainsi que le monde demeurent. 

Dans le monde rêvé, tout sert à maintenir dissimulé le choix erroné que l’homme croit avoir fait au commencement du temps.  Lorsque tu corriges une œuvre d’art, tu réitères ton désir de corriger l’erreur de ton choix originel envers l’ego au lieu de Dieu, et ainsi, cela se répète sans fin.

Tout acte posé dans ce monde est justifié par une tentative de dissimuler ce choix erroné qui, selon toi, ne peut être effacé.  Réfléchis à tout ce qui sert à recouvrir l’apparence d’une âme ternie; le choix des vêtements et du maquillage, le choix de poursuivre une carrière, d’acheter une maison sans oublier le choix de ses relations sociales.  Ainsi, servant les addictions de l’homme qui elles aussi, ont pour but de dissimuler sa croyance originelle; est-il à jamais terni et perdu irrévocablement.  Mais rien ne peut sauver l’homme de ce choix erroné et rien ne peut dissimuler la honte qu’il ressent à la suite de son départ du Foyer car ceci n’est qu’un mensonge perpétré par le système de pensée de l’ego qui souffle, à l’oreille de l’homme, des mots porteurs de désespoir lui assurant qu’il est incomplet et incapable de recouvrer sa complétude.  Alors l’homme demeurera sous le joug de l’ego afin de trouver des stratégies qui l’habiliteront à surpasser son frère.  Le monde pullule de compétitions diverses par lesquelles tu cherches à retrouver ta complétude en exploitant la faiblesse de ton frère.  Chaque test ou compétition, chéri par l’homme, ravive son désir de se prouver à lui-même qu’il en vaut la peine.  Bien sûr, tout cela demeure inconscient jusqu’au jour où il débute une introspection de ses comportements.

Le problème réside dans cette croyance cachée; que tu t’es séparée de Dieu au commencement du temps. 

Et la solution à ce problème est de reconnaître que cette séparation n’a jamais eu lieu. 

Ce qui veut dire que tu vis dans un rêve qui n’est pas réel.  Et tout ce que tu vois est fabriqué par l’ego afin de se protéger de la vérité qui menace de se dévoiler. 

Lorsque tu regardes le monde de l’homme, tel une supercherie camouflant un mensonge, tu es prêt à découvrir ce qui est de l’ordre de l’essentiel.

  Tu découvres l’élément commun qui relie toutes vies, le Soi Divin que tu portes en toi, celui qui ne peut être entaché, celui qui brille de la Lumière de l’Amour éternel.  Ce Soi, tu peux le connaître malgré ce monde insane qui t’entoure.  Celui qui te dicte Ses Mots est ce Soi.  Et en chaque homme réside cette Voix.  Elle est son Essence qui le conduira à se reconnaître, étant l’Amour.  Ceci représente le voyage à l’aide duquel l’homme transcende les voiles qu’il a lui-même placé pour recouvrir sa culpabilité et sa honte.

Et voilà le monde inversé où tout ce qui semblait présenter la beauté est vue désormais comme un camouflage.  Lorsque l’amour dans son essence se révèle, l’homme n’a plus à se cacher de lui-même, son Soi ou encore de son frère.  Il fait alors l’expérience de la complétude et de l’Amour dans toute sa splendeur.  Rien d’autre importe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.