Puiser à la source

Le manuscrit a été déposé jeudi dernier chez l’éditeur. C’est un événement important, il va sans dire. La nuit dernière, j’ai fait un rêve plutôt significatif à ce sujet et il démontre bien ma fébrilité face à l’attente.

Un rêve d’oiseaux

Rêve: Je remarque, sur le rebord d’une fenêtre, un petit oiseau arborant de magnifiques couleurs. En regardant de plus prêt, je remarque un nid minuscule logé dans un angle. Je suis curieuse et je désire savoir si ce nid est habité. En introduisant mon doigt au fond du nid, je dérange ses petits habitants endormis et en s’éveillant, ils sortent hors du nid en position fœtale. À prime abord, je suis inquiète car j’ai peur que les petits, ainsi dérangés, ne puissent survivre. Et je tente, de les remettre dans le nid. Après une tentative sans résultat, les petits qui jusqu’ici étaient dépourvus de tout ornement, s’ornent en un instant d’un superbe plumage coloré. J’en suis ravie car ils m’apparaissent hors de danger et par conséquent sauvés. Puis c’est au tour d’un des parents de faire son apparition sur le rebord de la fenêtre et il déploie ses ailes magnifiquement ornés d’un bleu iridescent où se réfugient les oisillons en quête de chaleur. À la vue de ces petits maintenant blottis, à l’abri et profitant de la chaleur procurée par ce parent, je suis tout à fait ravie.

Révisons ensemble ton rêve au sujet des oiseaux. Oui, tu as vu juste. Ce rêve symbolise ton rôle dans le monde de la forme. Tu désires atteindre ce qui est logé au fond du nid mais tu crains que par cette intention, tu ne risques la vie des oisillons nouveaux-nés.

Ces oisillons, terré au fond de leur nid sont extirpés de leur torpeur par ton intermédiaire. À leur sortie du nid, ils ne revêtent aucun plumage et paraissent sans défenses et vulnérables. Mais tu vois qu’en très peu de temps, ils sont entièrement recouverts d’un magnifique plumage et tu en ressens du soulagement. Et tu es comblée de bonheur à l’apparition d’un parent serti d’un plumage bleu qui enveloppe de ses ailes ses petits.

Dans le monde de la forme, tu éveilles mes nouveaux-nés à la conscience de Ma Présence. Ils t’apparaissent si fragiles et vulnérables que tu crains de n’avoir causé leur perte. C’est ce que tente de te faire croire l’ego et c’est pourquoi tu te sens si soulagée à la vue de leur plumage. Je t’ai confié la tâche d’éveiller mes enfant endormis et une fois éveillés, ils se retrouvent sous Ma protection, à l’abri sous Mes ailes d’Amour serti du même plumage qu’ils arborent désormais en symbole d’Unicité.

Dans le monde de la forme, tu attends avec appréhension les commentaires de l’éditeur à propos du manuscrit que tu lui a confié. Et tu crains d’être prise en défaut au sujet de la qualité de ta traduction. Symboliquement, tu touches du doigt chacun de Mes livres afin de les révéler au monde et tu crains qu’ils ne survivent pas à ta traduction. En étant témoin de l’apparition du plumage qui couvre et protège chacun de Mes petits, Je te rassure qu’ils sont sous Ma protection. Leur croissance et leur développement est désormais sous Ma responsabilité. Il en va de même à propos de la publication des livres.

D’accord Saint-Esprit, je lâche prise et je laisse Tes petits se blottir sous Tes ailes protectrices.

Laisser un commentaire