28 Un nouveau corps

L’EXPÉRIENCE DU CORPS DU CHRIST NE SE LIMITE PAS UNIQUEMENT AU RITE DE L’EUCHARISTIE.

Tu as fait le premier pas sur le chemin de l’éveil et tu peux maintenant entendre Ma Voix. Mais ceci n’est que le commencement. Et pour arriver jusqu’ici, tu as levé plusieurs voiles issus de l’ego: il y en a d’autres à lever.

En te débarrassant de ton vieil édredon, tu as imagé parfaitement ce propos. Tu avais en horreur cet édredon, maintenant usé et défraîchi. Il ornait ton lit depuis ton arrivée au condo, il y a 10 ans. C’est alors que tu décidas d’acheter une housse de couette ainsi qu’un duvet, en te disant à toi-même que tu pourrais également glisser le vieil édredon à l’intérieur. Tu avais l’espoir d’améliorer ainsi l’aspect de ta chambre, mais dès que tu déposas le tout sur ton lit, tu as tout simplement détesté. Tu as cherché à réaliser le résultat que tu avais en tête, en achetant des coussins et des couvertures qui rendraient la housse de couette telle que tu la souhaitais.

Le résultat n’était pas du tout à la hauteur de tes aspirations et tu ne pouvais te résoudre à lâcher prise. Tu ne voulais surtout pas revoir la vendeuse qui a passé des heures à te conseiller et te convaincre que tu faisais une bonne affaire. Hier, tu as décidé de retirer le vieil édredon et tout à coup, l’ensemble devint tout à fait acceptable.

Lorsque tu lâches prise de ce que tu cherchais à cacher, tu prends conscience que c’est ce qui ternissait la nature impeccable de ton nouveau corps.

À travers notre communion, tu personnifies le Corps du Christ, et tu as tenté, tout simplement, d’ajuster celui-ci par dessus ta « vie avant Moi ». À l’exemple de l’expérience vécue grâce à l’ajustement de la housse de couette, ton nouveau corps a besoin de se maintenir debout par lui-même. Tu ne peux plus garder au dedans et dissimuler ton ancien corps fait de honte et de culpabilité; celui que tu portes en toi et que tu essaies de dissimuler depuis tant de vies.

Cet édredon, hérité à l’achat de ton condo, a été utilisé par des centaines de touristes et il est sur le lit depuis tout ce temps. Tu ne pouvais te décider à t’en défaire et inconsciemment, tu avais promis de le conserver pour toujours. Il représentait un symbole de ta nouvelle vie à Maui et tu t’es sentie touchée, qu’à ton arrivée, le lit avait été fait pour toi.

Et voilà le jeu de l’ego. C’est lui qui a fait le lit dans lequel tu dors et il t’attire vers un nouveau foyer à Maui, qui est considéré comme un véritable paradis sur terre. Maintenant tu peux te défaire de cet habillage de lit. Tu M’as trouvé et tu te couvres désormais de Mon *Vêtement.

*Le terme utilisé est vraiment vêtement. Il est largement utilisé dans les écritures. « Le vieux vêtement de pourpre sera remplacé par des vêtements d’une telle blancheur qu’il n’est pas de foulon sur terre qui puisse le blanchir ainsi. » (Marc 9:3)

En observant dans un souk de teinturiers au Maroc un feutrier au travail, nous avons mieux compris l’image qu’emploie ici le prophète. Pour confectionner ces épaisses plaques de feutre que l’on place sous la selle des chevaux, l’artisan étalait des feuilles de laine par couches contreplaquées comme les ardoises d’un toit ; puis ayant recouvert le tout d’une épaisse couche de mousse de savon, il foulait la laine avec la paume de ses mains jusqu’à ce que le tout fût bien amalgamé. Ce massage avec les mains, la blancheur du savon, font penser à une épreuve qui aboutit à une purification.

source: Dictionnaire Biblique Westphal

Je t’ai parlé du Corps du Christ mais tu ne comprends pas encore ce que cela signifie. Je vais t’en dire davantage.

Le Corps du Christ est l’Esprit du Christ; la Lumière émanant du Soi en Christ. C’est ce qui brille de l’intérieur lorsque les voiles sombres de l’ego ont été levés. C’est l’état d’esprit atteint en l’absence de matière qui masque la lumière, totalement dépourvu d’ego. C’est ce que nous accomplissons en ce moment et cela sera atteint en te libérant de toutes les couches obscures de l’ego qui te lient à cette terre depuis des millions d’années. Chaque vie est tel le vieil *édredon – un consolateur – ce qui t’était le plus intime alors endormi. C’était ton « teddy bear » ton substitut à Ma Présence.

*Le terme utilisé en anglais est quilt-comforter. Le terme comforter en anglais définit à la fois un édredon et une personne ou un objet qui suscite du réconfort.

Pendant toutes ces vies, tu as conservé ce vieil édredon; cette même culpabilité ressentie à cause de ta décision de quitter le Ciel/Dieu/Moi. Cet édredon, bien qu’usé, t’était familier et il te rendait passablement confortable. Il te servait bien et te semblait utile, et tu ne voyais aucune raison de t’en défaire.

Tes modèles de personnalité sont devenus si bien ancrés en toi que tu en arrivas à être incapable de distinguer et de reconnaître ton origine divine. Ils s’étaient substitués à toi, ils étaient devenus toi et c’est pourquoi tu ne ressentais plus la nécessité de les remettre en question. Et c’est à cette étape que J’interviens.

Une aspiration à chercher autre chose, une autre voie devait naître en toi.

Tes modèles de comportement passés n’ont pas réussi à satisfaire cette langueur que tu ressentais. Tu en voulais plus… J’ai semé le germe de cette quête en toi, cette quête te menant vers Moi, vers ce Corps perdu depuis si longtemps; le véritable *édredon/consolateur.

Ce désir, cette ardeur investis dans ta quête a mis sur ton chemin les outils qui t’ont permis de soulever tous ces voiles qui te cachaient Ma Présence. Et tu as su en faire bon usage pour arriver jusqu’à cette étape de ton processus d’éveil, et maintenant débute le dévoilement final, celui qui révèle le Corps du Christ.

Saint-Esprit, je suis totalement abasourdie. Je ne comprends pas très bien ce terme et à l’annonce qu’il y a encore du chemin à faire, je me sens déroutée car je ne connais pas les directives nécessaires pour aller de l’avant. Rien de ce que j’ai pu lire ne mentionne cette notion qu’est le Corps du Christ ou encore ne décrive ce que peut être la prochaine étape. Je croyais qu’il ne s’agissait que de poursuivre le lâcher prise des attachements reliés à l’ego et la libération en ses croyances au fur et à mesure qu’elles apparaissent.

Oui, continue ton travail de lâcher prise des attachements de l’ego, à tout ce qui est lié à ton monde. Mais le processus d’éveil s’élève maintenant vers un autre niveau et tu y ressentiras Ma Présence différemment.

Tout en poursuivant quotidiennement la levée de chaque voile que tu perçois, les voiles plus profondément enfouis disparaîtront également. Je m’occuperai d’éliminer les voiles qui ne peuvent apparaître à la perception de l’ego. Et alors que tu M’écoutes, tu y as déjà consenti en esprit. C’est tout ce dont j’ai besoin pour te conduire à la prochaine étape qui mettra en relief, pour mieux les dissoudre, les noirceurs de l’ego cachées à ton regard. Tu ressentiras les effets de cette libération, tu te sentiras plus légère.

Tu en as ressenti les prémisses hier, lorsque tu soutirais de ta housse de couette, le vieil édredon. Laisse la housse de couette ainsi vidée de son contenu, elle sera plus légère et facile à manipuler tout en t’offrant sa chaleur lors des nuits fraîches de Maui.

Tout dans cette vie peut symboliquement être porteur d’enseignements.

Et tout dans ce rêve est susceptible de servir à ton processus déveil.

L’édredon et la housse de couette en sont un bon exemple. Un nettoyage intérieur de l’esprit est à l’oeuvre en ce moment. Tu en ressentiras ses effets en temps et lieu et alors, tu reviendras sur ce passage pour en approfondir la compréhension. Maintenant, tu peux effectuer une recherche sur Google à propos de Corps du Christ.

Tu viens tout juste de lire l’information donnée par Wikipedia et celle-ci ne clarifie pas davantage ta compréhension. La raison est que la réponse ne venait pas de Moi. L’EXPÉRIENCE DU CORPS DU CHRIST NE SE LIMITE PAS UNIQUEMENT AU RITE DE L’EUCHARISTIE. Il s’agit de faire l’expérience de Mon Essence d’une manière profonde jusqu’à ce que tu la ressentes faisant partie de ton Être. À ce niveau, tu es libérée de l’entrave que représente ton identification à l’ego et au plan terrestre. Il s’en dégage une sensation de liberté – un nouveau souffle

Rien ne te sépare de Moi, nous sommes unis, ne faisant qu’un Corps du Christ.

Nous poursuivrons notre promenade ensemble, à l’exemple de l’aigrette dans ton poème. Un pas après l’autre, levant les voiles, l’un après l’autre, sur le monde extérieur de l’ego. Et J’interviendrai, en provenance du monde intérieur, celui de l’esprit.

Oui, c’est ce que tu as toujours désiré ;

– le dévoilement du mystère attaché au Divin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.