Message du Jour de l’An

Moi, la traductrice, j’ai noté et traduis un passage du message 47 du t.5 le 18 décembre dernier. Hors de mon habitude, je l’ai tout simplement retranscrit sur un bout de papier et il traîne depuis sur mon bureau…

J’ai été dirigée à y jeter un regard ce matin, après mes lectures matinales, et de vous le partager en ce premier jour de l’an 2020.

Dans le contexte de ce message, le Saint-Esprit s’adresse à Margie lors d’une nuit où éclate un orage des plus violent sur Maui.

Hier soir, tu t’es jugée défavorablement, car tu ne te croyais pas suffisamment investie en Moi; Moi qui suis la pluie qui nourrit ta vie. C’est ainsi que furent agencés les événements qui t’ont dirigé vers une nouvelle expérience; suivre Mon appel à <regarder tomber l’orage>. Je t’ai ainsi invité à te joindre à Ma Lumière et t’élever au-dessus des affres du monde de l’ego.

Je demande à tous les lecteurs de faire cela, ne faîtes qu’observer toutes choses, qu’elles soient de ce monde ou de votre esprit et constatez que ce n’est qu’un rêve qui se déroule ainsi.

Il ne peut être rien d’autre à vos yeux.

Nul lieu de s’inquiéter en ce qui touche tous les aspects de votre vie. Ne faîtes qu’observer à la Lumière de la sécurité et de la paix dégagés par Ma Présence.

Tout sentiment de peur, de résistance ou de distance envers Moi sont parties intégrantes du voyage et des occasions de faire appel à Moi.

Observez chaque expérience que vous rencontrez dans ce monde illusoire tel un rappel que votre processus d’éveil est entre Mes Mains.

Même l’oiseau qui chante à gorge déployée te fait signe de Ma Présence et tu reconnaîtras l’ultime Appel à t’éveiller et tu verras enfin la Lumière.

a

Laisser un commentaire