Tome 2: texte 19; La Lumière de Dieu.

La lumière du soleil est le reflet de la Lumière du Fils qui demeure encore et toujours Uni en Dieu.

24 juin 2013. Saint-Esprit, quelles sont Tes directives si tôt ce matin?

La super lune brille, elle est un symbole de Ma Lumière venue pour éveiller le Fils endormi. Le sommeil t’éteint à la connaissance de qui tu es en vérité – la Lumière- cette « substance » dont est composée toute création et l’étincelle qui éveille l’esprit à la connaissance de Dieu.

La Lumière est énergie. Plus encore, la Lumière est la « substance » dont est fait l’Amour et tu es la Lumière de Dieu.

Tu n’es pas un corps. Tu n’es pas une forme. Tu n’es pas qui tu crois être. Le véritable Soi de l’homme fût dissimulé à sa conscience lorsque celui-ci fît le choix de quitter le Foyer où il résidait en Dieu. L’idée d’exister à l’extérieur (séparé) de Dieu créa une ombre momentanée voilant ainsi la Lumière dans son esprit. La petite idée de séparation déclencha une série d’événements, bien qu’il en soit ainsi qu’en apparence, qui ont conduit à l’émergence rêvée d’un autre. L’autre peut être comparé à la pseudo-réalité qu’est la brillance de la lune.

L’homme a cru en la réalité de ce faux soi. L’expérience de la séparation ne « s’est écoulée » que le temps d’une nanoseconde mais elle réussit toutefois à prendre vie, se créant une existence distincte évoluant dans un rêve.

Les rêves sont des expériences du monde de l’esprit qui cherche à convaincre le rêveur endormi qu’il évolue dans un état d’esprit hors du rêve qui lui semble réel. Tu n’as jamais vu Dieu et tu n’as jamais contemplé ton visage à l’aide de tes propres yeux. Le monde de la forme avait pour fonction de lui refléter son image, celle du Fils dans le but de soutenir l’idée d’une identité séparée comme étant réelle.

Cette super lune est le symbole parfait de cette idée originelle. Car la lune, bien entendu, n’est animée d’aucune luminosité émanant par elle-même et, toutefois, cela semble être le cas en apparence. Et c’est exactement ce que tu peux observer dans ce monde fait de corps qui gravitent autour de toi, un monde composé d’images qui semblent réelles et porteuses d’une luminosité aux couleurs de la vie. Mais elles ne sont que des nuages passagers tels que ceux qui voilent actuellement la super lune.

Toi, tu es le symbole personnifiant la Lumière de Dieu. La lune disparaîtra de l’horizon que lui offre l’océan, tout comme ta vie sur terre retournera au monde endormi et obscur. Chaque existence s’écoulant les unes après les autres, rappelle le passage de la lune autour de la terre; une succession perpétuelle de lunes montantes et descendantes sur l’horizon. Et pourtant, la lumière du soleil, laquelle donne l’apparence de la vie à la lune, brille sans cesse, sans interruption. La lumière du soleil est à l’image de la Lumière du Fils qui demeure Un en Dieu. Le Fils s’éveille de son rêve d’une existence séparée de sa Source. Il détient la capacité d’entendement que cette croyance en la séparation n’est qu’un rêve et que cette forme n’est qu’une projection issue de son imaginaire.

Tu t’éveilles, à l’aide de Mes révélations, à l’idée que les images que tu vois évoluer dans ce monde ne sont pas réelles. Ma Présence résidant en toi est la seule constante de ta vie et c’est elle qui te ramène vers l’Unicité.

Chacun d’entre vous est un détenteur de Ma Voix et de Mon Essence; le cœur de ton être et ta vérité.

Lorsque tu Me reconnais comme étant ton Soi, tu renonces en la croyance d’être séparée de Dieu. Tu reviens vers la complétude et tu te rapproche davantage de ta mémoire de Dieu. Repose en Sa Paix, dans la reconnaissance que tu es Son Seul et Unique Fils.

Saint-Esprit, s’il-Te-plaît, aide-moi. D’où provient cette déception face à mon incompréhension concernant ce texte?

Cela n’est que ça. L’esprit de l’ego ne peut ni ne désire comprendre ces concepts. Cela représente une trop grande menace pour l’ego de mt de saisir que le monde est irréel. Ta résistance fait partie de la condition humaine qui refuse de reconnaître sa « Réalité » et sa Vérité en Dieu. Tu dois être conciliante envers toi-même lorsque tu écris et que tu lis Mes messages. Ils détiennent un sens profond qui surpasse la portée des simples mots couchés sur le papier. Les mots sont des symboles servant à stimuler l’apparition de ces concepts à la lumière de ton esprit, facilitant ainsi l’acceptation de la vérité qui se cache derrière eux. Tu comprendras ceci parfaitement.

Chaque mot que tu lis, stimule une connaissance qui, à ce jour, était encore enfouie profondément, et celle-ci refait surface lentement dans la mémoire. Il s’agit de la mémoire de Dieu, qui émergera en chacun au parfait moment. Mais pour l’instant, poursuis la transcription des messages. Sois assurée et confiante que Je te dirige parfaitement où tu dois être.

Laisser un commentaire