56 Rien n’existe en dehors de l’amour

VOICI VENU LE TEMPS D’AVOIR CONFIANCE EN L’AMOUR QUE DIEU A POUR TOI.

ET SOURIS UN PEU…

La leçon d’aujourd’hui consiste à vivre dans la joie. Le monde du rêve est entièrement fait par toi; tu peux en profiter. Tu as été sérieuse toute ta vie même lorsque Je t’ai sommé de te détendre. Tu disciplines ton esprit de manière à ce qu’il soit toujours à la recherche d’un quelconque accomplissement et ce, dans l’espoir d’être digne de Mon Amour.

Maintenant, tu es assurée de Mon Amour. Tu entends Ma Voix au quotidien et il ne t’est plus nécessaire de vivre sous le joug de chercher à plaire à qui que ce soit ni à Moi.

Ta peur viscérale provient de ta crainte de la colère de Dieu alors que tu te cachais de Lui. Maintenant, tu sais que tu n’as jamais été séparée de Lui et que Je suis ton véritable Soi. Voici venu le temps d’avoir confiance en l’Amour que Dieu te porte et de te réjouir.

Hier, tu as franchi un obstacle majeur. Tu as compris pour la toute première fois, que rien ne pouvait être définie comme étant une erreur; que tout fait partie à la perfection de Mon Plan qui te ramènera au Foyer. Peu importe ce que tu peux en dire, il n’y a qu’un seul aboutissement.

Tu es toujours entre les Mains de Dieu; rien de mal n’est possible et il n’existe rien à l’extérieur de Son Amour.

Forte de cette certitude; que tu es constamment enveloppée dans l’Amour de Dieu, tu peux te détendre dans ce monde que tu as fait et y prendre plaisir.

En observant leurs enfants s’amuser, les parents sourient devant leurs pitreries et ils se réjouissent du bonheur qu’ils leur procurent. Enveloppé d’amour, tout devient doux. Et rien n’existe à l’extérieur de celui-ci. Personne ne peut échapper à l’Amour de Dieu. Nous ne formons qu’un seul Être créé par l’Amour de Dieu. Ceci était la vérité au commencement du temps et le sera pour l’éternité.

Toute menace en provenance de Dieu est une illusion. Toutefois, au cœur de chaque être humain, se cache cette peur, la peur de faire une erreur. On retrouve cette crainte des représailles dissimulée derrière toute personne détenant une certaine autorité à nos yeux, devenant ainsi le fruit de notre projection. Ce qui en résulte, est ta perception qu’en chacun existe le pouvoir de te donner ou de te prendre; ce qui n’est pas sans te faire penser que Dieu peut aimer ou se mettre en colère.

Tu lèves un à un les voiles de peur pour y découvrir que le Dieu que tu as cru quitter en est un d’Amour immuable. Tu dois faire face à tes peurs qui te font croire que les personnes en qui tu as confiance sont capables des pires horreurs. Cette pensée sera représentée dans le monde sous forme de destruction et d’attaques, de guerre et de violence jusqu’à ce que tu puisses y reconnaître la scène reprise maintes fois de la séparation originelle dans toute son horreur accompagnée de ses représailles inévitables.

Alors que tu demandes Mon aide pour déterrer la source de tes peurs, il adviendra un temps où tu verras que dans la terreur que te suscite le viol d’un enfant exécuté par un groupe d’hommes est le reflet de la peur imaginée de ton propre viol commis par Dieu; un châtiment mérité à cause du viol que tu crois toi-même avoir commis envers Lui soit; ta trahison imaginaire envers Son Royaume.

Certes, l’esprit de l’ego mettra en doute ce qui est affirmé ici mais grâce à Mon Amour et à Mon Aide, tu en viendras à comprendre que les menaces proférées par l’ego, ne sont qu’une pensée de peur qui hante ton esprit depuis tant d’existences et que celle-ci est réanimée à la vue de la violence. Lorsqu’une telle image émerge dans ton esprit, prends Ma Main, et nous retournerons ensemble au cœur de celle-ci. En Ma compagnie, tu en viendras à n’y voir que le fruit d’un cauchemar d’enfant.

Tu n’as pas à Me prouver quoi que ce soit. Dans le monde du rêve c’est peine perdue. À l’extérieur du rêve, là où nous sommes, il n’y a rien à craindre – il n’y a pas d’erreurs. Tout est en ordre et tu es en sécurité, loin des rêves cauchemardesques, il n’y a pas de particularité. Dans l’unicité, il n’y a personne d’autre. Il n’y a que toi étant Moi – l’Unique, qui ne connaît pas la peur, l’ego et ses menaces.

Nous résidons hors du rêve dans la connaissance.

Dans le rêve, toi, mt, tu vas là où Je te le demande et tu sais qu’en cela réside ta liberté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.