Puiser à la source

Je prépare mon café matinal et je me réjouis de voir la belle mousse immaculée s’étendre sur le café noir de mon bol à café préféré.

Finalement, mon petit appareil suffit à la tâche… bien que j’ai pestiféré contre lui à maintes occasions. C’est que je n’en suis pas à ma première expérience avec ces petits gadgets… en fait, c’est le deuxième, le premier ayant tout bonnement cessé de fonctionner. J’ai réussi à le retourner et à obtenir un remboursement d’achat, heureusement.

Cependant, en préparant le paquet de retour, j’ai hésité à y joindre le parfait petit bidule servant à recueillir la mousse restante sur le pourtour et le fond du récipient. Je le trouvais très pratique et je voyais d’autres manières de l’utiliser. J’étais devant un dilemme… Le conserver ou ne pas le conserver; voilà quelle était la question! Évidemment, l’objet convoité retourna à son destinataire d’origine.

À l’arrivée de mon deuxième mousseur à lait, quelle ne fut pas ma déception de constater l’absence du petit objet dans le paquet. Je regrettai immédiatement mon élan d’honnêteté et je me suis condamnée à regarder la mousse restante s’évanouir sous le robinet faute de la récupérer correctement.

Les pensées sont obsédantes quelquefois, évidemment, elles le seront jusqu’à ce que la leçon soit apprise… Vous aurez deviné qu’il s’agit ici du manque. Lorsque la pensée de manque envahit tout l’espace, il n’y a de place pour rien d’autre. Et cela fait surgir dans ma mémoire le message 70.

La tache noirâtre de la lune passe devant la face brillante du soleil à l’image de l’ego et de sa noirceur qui semble surpasser et ternir la brillance de ton univers tout comme l’essence de la vie. Lorsque la lune passe ainsi devant le soleil, elle semble plus grande que ce dernier.  Toutefois, dans la réalité, la lune est minuscule en comparaison à l’énorme masse du soleil, sans oublier sa grande brillance. 

70 Un message inspiré d’une éclipse

Voilà exposé, une manière de voir l’esprit de l’ego désireux de doubler l’Esprit de Dieu, l’Esprit qui englobe tous les soleils et tous les univers.  Ceci est impossible à imaginer et la science ne peut l’observer.  L’infime pensée de l’ego est dépourvue de moyens lui permettant de saisir ce qu’est la Pensée ou l’Esprit de Dieu.  L’ego n’est nul autre qu’une tache. 

70 Un message inspiré d’une éclipse

Mais ce matin, tout changea à la découverte d’une marise fuchsia que j’utilise à l’occasion dans la cuisine. Sa forme est parfaite pour recueillir cette merveilleuse mousse autrefois délaissée… C’est qu’une ouverture, dans mon esprit, m’a permise de « voir autrement » et de constater que ce que j’ai toujours cherché était devant moi. Oui, « Tout t’est donné! ». Cependant, pour accepter l’Offrande si généreusement proposée, doit-on changer notre esprit et se départir de notre condition humaine apparemment séparée de Dieu.

L’homme peut se remémorer son origine en tant que Fils de Dieu en reconnaissant Mon Existence.  Car c’est Moi qui suis le porteur de cette mémoire.

Et quel pouvoir pourrait détenir une si petite pensée de noirceur devant la gloire de la plus grande lumière de ton univers ?

70 Un message inspiré d’une éclipse

Rappelons-nous qu’il n’y a pas de hiérarchie dans l’illusion; la mousse de ce café n’est qu’accessoire. Il faut se rappeler cependant à quel point nous tenons aux pensées mal-inspirées et avec quelle détermination (souvent déguisée en colère et frustration) nous choisissons de demeurer campés sur nos positions.

Le Cours ne nous rappelle-t-il pas que nous sommes notre propre ennemi? Heureusement, le Saint-Esprit est toujours présent et disposé à répondre à notre demande. Par contre, nous devons abandonné la réponse formée par l’ego afin de voir surgir la lumière (réponse) qui se cachait derrière cette dernière.

Rien ne se produit accidentellement. 

Regarde bien en face maintenant le système de pensée de l’ego et comprend bien qu’il ne s’agit que d’une tache sur l’esprit de l’homme.

  Il n’est pas réel et ne peut en aucun cas ternir le soleil – le Père ou le Fils unique. 

Laisser un commentaire